l'AMAP de Magny Les Hameaux

l'AMAP de Magny Les Hameaux

Accueil

Prochainement

Mer 22 Nov 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Ven 24 Nov 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 29 Nov 18:15 - 19:15
Œufs et volailles
Mer 29 Nov 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Ven 1 Déc 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 6 Déc 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Le mot de la présidente : printemps 2014
 
Nous avons commencé l'année 2014 avec grand succès puisque la conférence des Bourguignon a fait déplacer en masse le public ! Les gradins étaient remplis, les escaliers aussi et le hall aussi ! Ce qui prouve que la question d'une agriculture plus durable mobilise les foules.
Cette mobilisation est aussi bien active pour soutenir la ferme dans le vent qui a besoin d'aide pour constituer une trésorerie et investir dans du petit matériel agricole (ce qui n'intéresse pas les banques...). Grâce à l'investissement de plusieurs adhérents du Panier des hameaux et de trois autres AMAP de la ferme dans le vent, une Cagnotte Solidaire est en cours de création : « le Bonheur est dans le prêt ». Pour faire un prêt à taux 0 à Damien et Denis pour le printemps :

http://lebonheurestdanslepret.wordpress.com

La mobilisation citoyenne est essentielle pour soutenir une autre agriculture. Emmanuel Giboulot, viticulteur bio, qui risquait 30 000 € d'amende et 6 mois d'emprisonnement pour avoir refusé de traiter ses vignes contre la flavescence dorée a collecté plus de 500 000 signatures en 10 jours !

http://ipsn.eu/petition/viticulteur/sign

Votre engagement d'amapien est donc déterminant pour ces agriculteurs !
Et pour aller plus loin :
Pétition contre le bétonnage des sols agricoles :

http://filiere-paysanne.blogspot.fr/

L'INRA contre l'agriculture biologique ?

http://www.reporterre.net/spip.php?article5402

 
Recette - Muffins aux panais
Le panais remplace la carotte, pour un succès garanti.
Ingrédients pour 8 personnes
275 grs de farine
275 grs de sucre
250 grs de beurre fondu
300 grs de panais pelés et râpés
4 œufs
1 sachet de levure chimique
2 cuillères à café de cannelle
 
Préparation
1 - Préchauffez votre four à 180°C.
2 - Mélangez tous les ingrédients secs, puis le beurre et mélangez. Ajoutez les panais, mélangez. Ajoutez les œufs un par un.
3 - Versez la pâte dans les moules et enfournez 15 minutes environ. Une lame de couteau insérée au centre du gâteau doit ressortir sèche.
 
La prose du potager - Les derniers PANAIS de la saison !
Nous avons déjà eu l'occasion de parler Panais dans la prose, il y a quelques semaines de cela. Nous voici maintenant au dernier arrachage de ce légume ancien.
La récolte de cette année est maigre. Le panais aime la chaleur et l'eau. Si en 2013 l'eau était au rendez-vous, la chaleur n'y était pas. Conséquence : des panais de petites tailles et d'une longueur.......!!
Il y a quelques temps, nous envisagions de ne plus mettre cette culture au potager à cause de la difficulté de sa récolte dans une terre gorgée d'eau. Mais le panais, c'est tellement bon ! Nous souhaitons renouveler cette culture, en les récoltant avant les pluies d'hiver puis au début du printemps, quand le sol aura ressuyé.
La météo est capricieuse. Si la pluie a été abondante ces derniers mois, l'absence de pluie aujourd'hui, nous pose quelques problèmes. Les semis fait actuellement ne germent pas, et nous allons démarrer cette semaine une irrigation légère pour favoriser la germination des graines de radis, navets, fèves et épinards en plein champs.
Nous pensons maintenant aux plants de pommes de terre. Les achats de plants certifiés sont le gage d'un bon état sanitaire futur de la culture pendant tout son cycle de végétation. Celui-ci arrivera vers le 10 avril. Il nous faudra le réchauffer au soleil pour le réveiller durant une à deux semaines puis planter dans les champs tout ce petit monde.
Nous choisissons des plants de taille moyenne (32-40 mm) et cette année la plantation se fera selon le conseil avisé d'un agriculteur à la retraite, ancien producteur de pomme de terre. Celui-ci ne plante ses pommes de terre qu'à partir du moment où les lilas fleurissent.
Le lilas fleurit quand la terre est suffisamment réchauffée. Les pommes de terre ont cette même exigence pour démarrer leur pousse. Plus vite elles démarrent en végétation, meilleure sera leur vigueur pendant la saison.
Pas bête la nature et les conseils des anciens sont précieux.
Alors attendons et ne courons pas...
Bonne nouvelle au potager : les deux serres endommagées par la tempête sont réparées et attendent les plants de concombres et courgettes pour la semaine 15, autour du 5 avril c'est demain, alors nous courons quand même un peu...
 
Recette - Chou de Milan à la crème de St Agur
Ingrédients pour 4 personnes
1 chou de Milan
100g de crème de St Agur
Chapelure
Huile
 
Préparation
1- Faites blanchir le chou quelques minutes dans l'eau bouillante. L'égoutter.
2- Dans un faitout, faites revenir le chou avec 3 c à s d'huile.
Laisser cuire environ 30 minutes.
3- Lorsque le chou est cuit, ajoutez la crème St Agur.
Disposer le tout dans un plat à gratin et parsemer de chapelure le dessus du gratin. Enfourner une dizaine de minute.
Servir chaud !
 
La prose du potager - Grands travaux de printemps
Du soleil et pas de vent, le temps idéal pour remplacer les deux bâches transparentes des tunnels, déchirées par la tempête de Noël... et faire le drainage nécessaire autour des tunnels pour évacuer l'eau de pluie en excès.
Petit calcul rapide avant travaux : Les 6 tunnels couvrent 1710 m2 de surface au sol.
Entre décembre et février, il est tombé 240 mm de pluies soit 4104 m3 d'eau en trois mois sur cette surface. Cette eau, ne tombant pas sous les tunnels, se déverse sur les bords, comme pour un toit de maison. Évacuer cette eau devient une nécessité.
4104 m3 d'eau représente un volume équivalant à un immeuble de 41 m de haut sur 10 m x10 m au sol. Vu sous cet angle, la notion de pluviométrie change le regard.
4104 m3 d'eau, c'est environ la consommation d'eau de 500 familles sur un an. Cette eau, qui est bien réelle, doit être évacuée par un drainage et un fossé, au risque de ne pouvoir utiliser correctement nos serres, où l'eau s'infiltre à l'intérieur.
Ce week-end, Michel et Serge, tonton et papa de Denis sont venus nous donner le coup de main. Une mini-pelle pour les tranchés, des bras pour la pose des bâches, et nous serons prêts pour la saison de plantation des tomates et des concombres, semaine 15 (6-7 avril).
C'est extraordinaire, il y a des anges gardiens, qui arrivent au bon moment en ce monde...
Il reste sur le potager, à récolter tous les légumes laissés dans les champs avant de labourer et resemer : Poireaux, choux de milan, choux de Bruxelles et encore un peu de navets et de radis noirs.
Voilà aussi les grands travaux des semaines à venir :
 récolter les derniers légumes d'hiver des champs pour libérer le terrain.
 Arpenter le potager pour définir les différentes surfaces des parcelles qui accueilleront chaque culture de légumes cette année.
C'est parti pour une année...
 
La prose du potager - Grands travaux de printemps
Du soleil et pas de vent, le temps idéal pour remplacer les deux bâches transparentes des tunnels, déchirées par la tempête de Noël... et faire le drainage nécessaire autour des tunnels pour évacuer l'eau de pluie en excès.
Petit calcul rapide avant travaux : Les 6 tunnels couvrent 1710 m2 de surface au sol.
Entre décembre et février, il est tombé 240 mm de pluies soit 4104 m3 d'eau en trois mois sur cette surface. Cette eau, ne tombant pas sous les tunnels, se déverse sur les bords, comme pour un toit de maison. Évacuer cette eau devient une nécessité.
4104 m3 d'eau représente un volume équivalant à un immeuble de 41 m de haut sur 10 m x10 m au sol. Vu sous cet angle, la notion de pluviométrie change le regard.
4104 m3 d'eau, c'est environ la consommation d'eau de 500 familles sur un an. Cette eau, qui est bien réelle, doit être évacuée par un drainage et un fossé, au risque de ne pouvoir utiliser correctement nos serres, où l'eau s'infiltre à l'intérieur.
Ce week-end, Michel et Serge, tonton et papa de Denis sont venus nous donner le coup de main. Une mini-pelle pour les tranchés, des bras pour la pose des bâches, et nous serons prêts pour la saison de plantation des tomates et des concombres, semaine 15 (6-7 avril).
C'est extraordinaire, il y a des anges gardiens, qui arrivent au bon moment en ce monde...
Il reste sur le potager, à récolter tous les légumes laissés dans les champs avant de labourer et resemer : Poireaux, choux de milan, choux de Bruxelles et encore un peu de navets et de radis noirs.
Voilà aussi les grands travaux des semaines à venir :
 récolter les derniers légumes d'hiver des champs pour libérer le terrain.
 Arpenter le potager pour définir les différentes surfaces des parcelles qui accueilleront chaque culture de légumes cette année.
C'est parti pour une année...
 
Recette - Salade de chou kale aux betteraves râpées
Voici une petite salade bien gourmande et pleine de bienfaits !
Ingrédients pour 4 personnes
300 à 400 grs de chou «Kale»
2 betteraves crues rapées
Idée de vinaigrette:
1 c à soupe de vinaigre de cidre
1 c à soupe de shoyu
1/2 c à soupe de moutarde
3 c à soupe d'huile de sésame grillé
1 c à soupe de laitue de mer en paillettes
1 c à soupe de germe de blé
 
Préparation
1- Lavez les feuilles de chou kale, ôtez la nervure centrale. Déchirez en petits morceaux et mettez dans le saladier
2- Ajoutez les betteraves rapées et assaisonnez avec la vinaigrette.
 
La prose du potager - Un petit nouveau dans la famille
Ce n'est pas une naissance mais une découverte...
Le chou Kale (in english) ou chou frisé non pommé (in french).
La famille des choux n'a pas fini de nous surprendre par sa diversité.
Ce petit dernier, nous l'avons découvert à Londres, sur les marchés en plein hiver, il y a deux ans. Nos amis d'outre-manche, trouvent surtout des choux sur les étals des maraichers locaux ; le climat frais britannique oblige.
Feuilles très frisées, vertes, le chou Kale y est prisé comme un met aux mille vertus. Nous l'avons cultivé au potager, un mètre de haut, rappelant le palmier pour ses feuilles, il ne craint pas le froid et le gel. Outre-atlantique, les américains en sont friands et n'en trouvent pas en France, à leurs grande déception. quand ils y résident.
On ne mange que les feuilles dans le chou Kale.
Vous êtes donc nos cobayes cette semaine pour goûter ce légume d'hiver.
Allez découvrir le chou Kate sur internet. Recettes, reportages vous familiariseront avec la chose, voici quelques liens :
Les recettes de kale : pour les recettes
kale chou rendu fous americains : pour les petites infos
C'est bientôt l'époque des semis de choux, si ce légume vous plait, dites-le.
Nous sèmerons en conséquence...ou pas !
Dans la famille Chou, nous n'avons pas fini de découvrir des petits nouveaux !
Il existe aussi le chou Kale à feuilles rouges.
Au Portugal, le chou-feuille est également utilisé avec une autre variété.
Les chinois sont très forts sur le chou. Ce sont les premiers producteurs et premiers consommateurs avec le Pé-Tsaï, le Pak-Choî et autres choux chinois.
Seul chou que nous ne testerons pas, c'est le chou fourrager dit chou à vaches ...
Là, on osera pas, juré, promis !.
 
Conférence débat Bourguignon

 

Conférence débat avec Bourguignon

 

 

Restaurer la fertilité des sols. A la Maison de l'Environnement de Magny-les-Hameaux,


le vendredi 24 janvier à 20h.

 
<< Début < Précédent 21 22 23 24 25 26 27 Suivant > Fin >>

Page 26 sur 27
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack
Joomla extensions by Siteground Hosting