l'AMAP de Magny Les Hameaux

l'AMAP de Magny Les Hameaux

Accueil

Prochainement

Mer 22 Nov 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Ven 24 Nov 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 29 Nov 18:15 - 19:15
Œufs et volailles
Mer 29 Nov 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Ven 1 Déc 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 6 Déc 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
La prose du potager - L'Asperge en image ...
L'asperge est une plante qui pousse sous terre. Elle est constituée d'une tige (la griffe), sur laquelle se développent au printemps des bourgeons, puis des turions (nom donné aux jeunes pousses que l'on mange).Tant que l'asperge progresse dans le sol à l'obscurité complète, elle reste blanche. Mais, dès qu'elle entre en contact avec la lumière du jour, elle vire au violet, puis au vert. Il existe également des variétés d'asperges vertes sur toute leur longueur. Celles-ci proviennent de cultures à plat où les turions poussent à l'air.
Pour faciliter leur récolte, les producteurs font des buttes de terre pour les priver plus longtemps de soleil.
Une récolte top chrono ... Les asperges se cueillent à la main, une par une, à l'aide d'un couteau. Il faut aller très vite : l'asperge peut pousser jusqu'à 15 cm en une journée ! Pour être sûr de les cueillir au bon moment, les producteurs passent tous les jours au même endroit.
L'asperge affectionne particulièrement les sols sablonneux (donc dans notre Beauce, c'est pas gagné).
Un peu d'histoire
Probablement originaire du bassin méditerranéen, l'asperge est d'abord consommée – le plus souvent à l'état sauvage – chez les Égyptiens et les Grecs. Ce sont les Romains, plus tard, qui en développent la culture, mais ce légume reste alors réservé aux riches gastronomes.
Un peu oubliée ensuite, l'asperge ne réapparaît qu'à la Renaissance, où elle retrouve la faveur des gourmets. Produit de luxe, elle est particulièrement appréciée des rois et des princes. Henri III en sert à ses favoris, et Louis XIV l'exige sur sa table en toute saison. Pour satisfaire son désir, La Quintinie, le responsable des jardins royaux, met au point un système de culture sous abris.
Cependant, jusqu'au début du 19è siècle, seuls les amateurs fortunés peuvent s'offrir ce légume raffiné et fort cher. L'asperge commence seulement à se démocratiser, lorsqu'à cette époque, les cultures se répandent. D'abord en région parisienne (près d'Argenteuil, Bezons et Épinay, socle dont dérivent une bonne part des variétés contemporaines), puis dans les années 1870, dans le Val de Loire. Elle conquiert ensuite l'Aquitaine, la Provence et le Midi de la France, aujourd'hui autres grandes régions de production.
 
Recette - Gratin de navets nouveaux
Ne jetez pas les fanes !! avant de lire la recette ... Surprise ...
Ingrédients pour 2 personnes :
1 botte de navets nouveaux (6 petits navets, avec les fanes)
20 grammes de beurre ou d'huile d'olive
20 grammes de farine de blé
15 cl de lait de soja
40 grammes de pain grillé mixé (ou chapelure)
20 grammes de comté
 
Préparation
1-Laver les navets et les fanes. Emincer les fanes et couper les navets en rondelles pas trop fines.
2-Cuire à l'étouffée avec un tout petit peu d'eau pendant 15 mn environ. Egoutter et placer dans un plat à gratin.
3-Chauffer le beurre ou l'huile dans la casserole. Ajouter la farine d'un seul coup et bien remuer. Ajouter le lait petit à petit tout en remuant bien. La sauce doit être plutôt épaisse. Saler.
4-Verser sur les navets. Mélanger le pain ou la chapelure et le fromage râpé. Parsemer sur le gratin.
5-Enfourner pour 15 mn à 180 °C et servir bien chaud.
 
La prose du potager - Youpiiii, c'est parti !!
Sous un soleil radieux, les premières bâches se tendent, que du bonheur
Un petit résumé de l'histoire de ces serres (pour tous ceux qui nous ont rejoints depuis peu) : Ce projet a débuté il y 3 ans (et oui déjà ...), par la proposition de récupérer, gratuitement, des serres d'occasion dans une pépinière qui fermait ses portes (à Brou).
Le deal était de faire le démontage par nos propres moyens et de laisser place nette.
Nous avons donc réalisé ce chantier colossal (le tout faisant quand même plus de 2 600 m2) pendant tout l'été 2014, huit week-ends d'affilée nous avons démonté, dévissé, empilé, rangé et transporté tubes, vis et boulons (je ne peux citer tout le monde mais certains d'entre vous s'en souviennent encore !!).
Tout ce petit monde stocké en face des 6 tunnels déjà existants a attendu sagement notre installation et ensuite il fallait trouver des fonds pour le remontage... parce que notre projet était de les remonter en les améliorant : couverture double peau (2 bâches avec de l'air entre les 2), changement des portes (pour les adaptées à notre métier), etc ...
Nous avons rencontré des professionnels, Sté RIAUX-LAGARDE, acceptant de n'intervenir que pour les installations très techniques (implantation et bâchage) afin que çà réduise le coût au maximum.
Le remontage a débuté en septembre 2016, Denis (et Jacky quand il le pouvait) ont passé leurs weekends à réaliser ce «Mécano» géant ... Entre galères et courbatures, ils ont réussi ce pari !!
La première multi-chapelle devrait être opérationnelle fin mai ... affaire à suivre ...
 
Recette - Tajine de veau à la rhubarbe
Ingrédients pour4 personnes
500 g de rhubarbe
600 g de viande de veau en morceaux
1 oignon
2 gousses d'ail
350 g de pommes de terre
6 càs d'huile d'olive
1 càc de cumin moulu
1 càc de gingembre frais haché
½ càc de curcuma
2 càs de miel
Thym, coriandre
Sel, poivre du moulin
 
Préparation
1-Laver, éplucher la rhubarbe. La couper en tronçons.
2-Eplucher l'ail et les oignons et les émincer finement.
3-Eplucher et laver les pommes de terre. Les couper en deux.
4-Dans une cocotte en fonte, faire revenir les oignons (saupoudrés avec les épices) pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Réserver les oignons.
5-Déposer les morceaux de viande dans la cocotte, ajouter un peu d'huile et les faire dorer sur toutes les faces. Ajouter les oignons, l'ail, le thym et la coriandre.
6-Couvrir d'eau froide à hauteur, ajouter les pommes de terre et faire cuire 20 minutes à feu doux à couvert. Remuer de temps en temps.
7-Quinze minutes avant la fin de la cuisson, ajouter la rhubarbe en tronçons.
8-Ajouter le miel et terminer la cuisson à couvert.
 
La prose du potager - La Rhubarbe, fruit ou légume ?
Quelle sont les définitions exactes du fruit et du légume ?
La question est lancée, il est temps de clore les débats...
Fruits et légumes possèdent deux définitions, l'une, correspond au sens commun, gastronomique ou culinaire, l'autre, purement botanique.
La définition commune du fruit le définit comme un aliment végétal sucré, généralement consommé en dessert.
Le légume quant à lui, correspond à tout ou partie d'une plante potagère (tige, racine, bulbe, tubercule...) qui est consommée par l'homme.
Ces deux définitions sont à distinguer des définitions botaniques car bien que certains fruits dans le sens courant soient effectivement des fruits dans le sens botanique, ce n'est pas toujours le cas et vice-versa.
En effet le fruit est un organe végétal très précis : il s'agit du devenir de l'ovaire de la fleur.
Ainsi nous retrouvons la cerise, la tomate, le poivron.
Le légume pour le botaniste, correspond à un fruit particulier : la gousse des légumineuses.
Devant l'existence de ces deux définitions différentes, certains clarifieront les choses en parlant de légume-fruit (la tomate, le poivron sont des fruits au sens botanique et des légumes au sens culinaire), légume-tige (telle la rhubarbe), légume-racine (la carotte) etc.
Cette semaine dans vos paniers des tiges de rhubarbe, blanches pour cette fois (il en existe également des rouges).
Cette dernière est le plus souvent cuisinée en mode sucrée comme un fruit, il n'en reste pas moins qu'elle est un légume.
Elle s'accommode donc parfaitement avec des recettes sucrées-salées. Essayez donc de faire un canard ou des côtes de porc à la rhubarbe.
Vous allez régaler votre monde.
 
Recette - Velouté de chou blanc et noix
Ingrédients pour 4 personnes :
1/2 chou blanc
2 pommes de terre moyennes
1 oignon
1 cuillère à soupe d'huile
500 ml de bouillon de volaille
2 feuilles de laurier
1 branche de thym séché
200-300 ml de lait selon vos goûts
quelques cerneaux de noix
 
Préparation
1-Lavez le chou. Coupez-le en deux puis retirez la partie dure qui se trouve au centre.
Coupez-le en gros cubes.
Pelez et émincez l'oignon.
Pelez et coupez les pommes de terre en gros cubes.
2-Dans une grande casserole ou un faitout, versez l'huile puis faites revenir l'oignon jusqu'à ce qu'il soit translucide.
Ajoutez les cubes de pommes de terre et le chou.
Mouillez avec le bouillon et ajoutez le laurier et le thym.
Laissez cuire à couvert et à petit feu pendant 30 mn environ.
3-Mixez le tout puis ajoutez progressivement le lait pour apporter de l'onctuosité à votre velouté. Remettez la casserole à feu doux quelques instants.
4-Servez dans des bols ou assiettes creuses puis parsemez de cerneaux de noixet d'un peu de persil.
Régalez-vous avec ce velouté de chou !!
 
La prose du potager - Chou blanc, plein d'atouts ...
Ne faites pas chou blanc sur les expressions !
Saviez-vous que les petits garçons naissaient dans les choux ?
Ces petits bouts de choux n'ont pas pour autant les oreilles en feuilles de choux.
Sans vouloir vous prendre le chou avec ses histoires de choux ni faire de chou gras auprès de vous, il serait bête (comme chou) de ne pas tenter de ménager la chèvre et le chou avec vous.
Vous êtes dans les choux ?
Pitié, ne nous rentrez pas dans le chou, ce n'est qu'une histoire de choux.
Redécouvrez le chou blanc, fidèle participant du top five des légumes les plus détestés à la cantine avec ses amis le chou chinois, le chou rouge, le chou vert et le chou de Bruxelles.
Et oui, dans la famille des choux, c'est carnaval tous les jours.
Tout est bon dans le chou ...
Le chou blanc est gorgé de bienfaits pour votre corps. En régulant le métabolisme du sucre et des graisses, il stimulerait l'amincissement. Consommé régulièrement, ce crucifère contribue à un meilleur équilibre nutritionnel. Sa densité en fibres, vitamines C (aux vertus tonifiantes) et provitamines A, l'aide à jouer un rôle d'antioxydant très efficace. Vous avez dit détox ...
Maintenez la forme et la ligne en hiver grâce également à sa charge en minéraux (potassium notamment). Légume peu énergétique, ce légume est léger et peut être consommé sans ou avec très peu de matières grasses. C'est le compagnon idéal d'une alimentation équilibrée.
Toute une Histoire ...
Le chou blanc est originaire de l'ouest européen mais a rapidement conquis le bassin méditerranéen. L'histoire raconte que les Grecs le servaient aux jeunes mariés sous forme de soupe le matin de leur nuit de noce. C'est d'ailleurs de cette coutume que vient la légende des enfants qui naissent dans les choux. Sympa le petit dej'!
Légume très populaire, le chou blanc était également très apprécié des rois. Les banquets de Louis XIV en comptaient régulièrement. A cette époque, on lui attribuait même la vertu de protéger contre le scorbut. La plus grande fierté du chou... Faire parti d'un des plus célèbres plats traditionnels français : la choucroute !
 
Recette - Salade au céleri, radis roses et noisettes
Ingrédients pour 4 personnes :
Pour la salade
1/2 boule de céleri rave
6 radis roses
1 bonne poignée de noisettes
ciboulette, persil (facultatif)
Pour l'assaisonnement
1 càs de vinaigre de framboise
2 càs d'huile de colza
1 càsoupe d'huile de noisette
sel, poivre du moulin
 
Préparation
1- Peler, laver, sécher et râper le céleri rave. Equeuter, laver, sécher et couper les radis roses en rondelles. Couper les noisettes en 4. Si vous mettez des herbes, les laver, sécher et ciseler.
2- Faire la vinaigrette dans un grand saladier.
3- le céleri rave avec les radis noirs et roses. Ajouter les herbes. Bien mélanger. Verser la vinaigrette. Mélanger de nouveau. Parsemer de noisettes.
4- Servir de suite ou mettre au frais.
 
La prose du potager - Arrivée des plants !!
Au Potager çà va pas rigoler, mais planter, planter ...
Première grande semaine de plantations,
Dans les serres : tomates (rondes et cocktail), courgettes vertes.
En plein champ : salades et betteraves.
La semaine prochaine çà sera le tour des aubergines accompagnées du persil et de la ciboulette, sous les serres.
En plein champ, les premiers semis de carottes et de navets.
Dans 3 semaines, arrivée de la deuxième série de tomates (variétés anciennes), avec les concombres et les poivrons.
A la fin de la semaine, l'irrigation en plein champ sera en place.
La semaine prochaine nous attendons avec impatience le retour de notre grand voyageur, Ivan. Sud de l'Espagne et côtes du Maroc en vélo ... Tout un programme !
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 27
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack
Joomla extensions by Siteground Hosting