l'AMAP de Magny Les Hameaux

l'AMAP de Magny Les Hameaux

Accueil

Prochainement

Mer 22 Nov 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Ven 24 Nov 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 29 Nov 18:15 - 19:15
Œufs et volailles
Mer 29 Nov 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Ven 1 Déc 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 6 Déc 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Recette - Soupe aux fanes de radis
Ne jetez pas vos fanes !! Facile, très original et très fin.
Ingrédients pour 4 personnes :
2 bottes de radis
4 pommes de terre
1 oignon
Bouillon de volaille
30 g de beurre
4 càs de crème
sel et poivre
 
Préparation
1-Peler et émincer l'oignon. Eplucher les pommes de terre et les couper en rondelles. Laver les fanes de radis.
2-Dans une cocotte, faire fondre le beurre. Y faire revenir l'oignon sans le colorer. Ajouter les pommes de terre et les fanes de radis. Faire revenir l'ensemble 5 mn.
3-Ajouter le bouillon. Laisser cuire 20 mn à couvert.
4-Ajouter au dernier moment la crème et mixer l'ensemble.
A servir avec des croûtons.
Coloré, vitaminé, avec ce velouté vous allez épater !!
 
Recette - Galette de pommes de terre aux topinambours et au thym
Ingrédients pour 4 personnes :
200 g de topinambours
500 g de pommes de terre
75 g de carottes
1 oignon
500 g de lardons
25 cl d'huile
Thym, Sel et poivre
 
Préparation
1-Eplucher les topinambours, les carottes et les râper avec la grosse grille. Peler les pommes de terre, les laver et les râper.
2-Eplucher l'oignon, l'émincer, le faire revenir dans l'huile .
3- Ajouter les lardons, les pommes de terre et les topinambours.
4- Plaquer le tout dans un plat à gratin
5- Passer au four 20 min.
Décorer d'une brindille de thym.
 
La prose du potager - Topinambours ...
Topinambours ... ou artichaut de Jérusalem, artichaut d'hiver, soleil vivace ou encore truffe du Canada
 
Le topinambour doit son nom à une tribu brésilienne, les Toüoupinambaoults. En 1613, six membres de cette peuplade ont fait la traversée de force vers la France, pour y être exhibés. Le topinambour n'était pourtant pas du voyage ! Il a été introduit chez nous à la même époque, via le Canada, par le colonisateur français Samuel de Champlain. Plébiscité, il sera peu à peu boudé au profit de la pomme de terre, à la fin du XVIIIe siècle. Ce sont les animaux d'élevage qui s'en régaleront. Les Français l'ont redécouvert contre leur gré sous l'Occupation pendant la Seconde Guerre mondiale.
Les pommes de terres étaient alors réquisitionnées au titre d'indemnités de guerre, mais pas les topinambours ni les rutabagas.
La plante fournissant ce tubercule de forme irrégulière doit son nom scientifique au grec helios (le soleil) et anthos (la fleur). Le topinambour est en effet, comme les plantes de variété helianthus, un cousin du tournesol. La partie que l'on consomme, le tubercule, pèse en moyenne de 50 à 100 g.
Le topinambour ne demande que quelques minutes de préparation : il suffit de le rincer sous l'eau puis de le brosser soigneusement. Il est possible de le peler avant cuisson à l'économe tout simplement (ou au couteau d'office si la peau est épaisse). Une fois pelé, bien le citronner pour éviter qu'il ne s'oxyde. À noter : la peau est comestible (pour des préparations demandant des cuissons longues).
Pour les petits curieux : le saviez-vous ? ...
Le topinambour contient de l'inuline, un glucide dérivé du fructose présent notamment dans les chicorées, le poireau ou encore l'asperge. L'inuline n'a aucune incidence sur notre glycémie. En revanche, notre corps ne possède pas les enzymes nécessaires à sa digestion. Conséquence : l'inuline fermente dans l'intestin et provoque des gaz. Si l'on ajoute à cela sa forte teneur en fibres, on comprend qu'elle n'est pas très appréciée par les estomacs fragiles. La saveur sucrée du topinambour est due à l'inuline qu'il contient. Sa particularité ? Tout ce que l'on boit après en avoir consommé a un goût sucré !
Il serait donc mieux toléré par le système digestif après avoir cuit, bouilli, avec quelques pommes de terre. Leur amidon limiterait le taux d'inuline, responsable d'éventuels désagréments. Une cuillérée à soupe de bicarbonate dans l'eau de cuisson aurait les mêmes propriétés.
 
Recette - Flageolets aux légumes d'hiver
Ingrédients pour 4 personnes
200 g de flageolets secs
2 échalotes
3 gousses d'ail
3 carottes
3 branches de céleri
2 blancs de poireau
1 cuil à soupe d'huile d'olive
75 cl de bouillon de volaille
1 brin de thym
1 feuille de laurier
Sel, poivre du moulin
 
Préparation
1-La veille, mettez les flageolets à tremper.
2-Le lendemain, pelez et ciselez les échalotes. Pelez et écrasez les gousses d'ail .
Épluchez, lavez les carottes, les branches de céleri et les blancs de poireaux.
Taillez-les en sifflets de 2 à 3 cm.
3-Dans une cocotte, chauffez un filet d'huile d'olive et faites fondre les échalotes.
4-Égouttez et versez les flageolets. Remuez. Versez le bouillon de volaille, ajoutez le thym et le laurier et cuisez à feu moyen pendant 15 min. Puis salez, ajoutez tous les légumes et cuisez encore pendant 15 à 20 min.
5-Goûtez et prolongez éventuellement la cuisson si les flageolets vous semblent encore trop fermes. Poivrez et servez.
Vous pouvez ajouter aux flageolets et aux légumes d'hiver une saucisse de Morteau à mi-cuisson, vous aurez ainsi un plat complet.
 
La prose du potager - Du potager au marché !
Vous aimez le frais ? Vous êtes «locavore» ?
Venez découvrir notre marché de produits bio et locaux!
Dégustation gratuite de petits plats concoctés maison dans une atmosphère décontractée et festive...
« Au Potager de la Ferme dans le Vent »vous accueille à Villeneuve Saint Nicolas,
le Samedi 25 Marsde 10h à 16h.
Mini-concert et animations seront au rendez-vous ainsi que la vente directe des produits du terroir (légumes, fruits, miel,pain, etc...).
Marie-Thérèse Pousse (de l'abbaye de Nottonville) avec ses excellents fromages de chèvre, et Yuna (La Pizzaïola) avec ses succulentes pizzas (deux seront spécialement créées pour l'évènement) partageront ce moment à nos côtés.
Cette manifestation est organisée en collaboration avec les étudiants du BTSADATR (développement et animation desterritoires ruraux) du lycée EFAGRIR deMignières.
Nous comptons sur vous pour partager !!
Alors ne prenez pas racine, rendez-vousau 6, rue Saint-Laurent à Villeneuve Saint-Nicolas
 
Recette - Houmous mexicain
Une version sud-américaine ou les haricots rouges remplacent les pois chiches.....
A servir sur des tranches de pain de campagne grillées
Ingrédients
300 à 400grs de haricots rouges cuits
1 petit oignon émincé
Tabasco ou flocons de piment
1 à 2 c à soupe de jus de citron
2 c à soupe d'huile d'olive
12 olives noires dénoyautées
20 tranchettes de pain grillé
 
Préparation
1) Rincer et égoutter les haricots rouges. Les réduire en purée à l'aide du mixer ou à la fourchette.
2) Incorporer doucement l'huile d'olive et le jus de citron, bien mélanger.
3) Ajouter les olives finement hachées et pimenter selon votre goût.
4) Placer sur le pain. Décorer avec l'oignon émincé.
 
La prose du potager - Les semis, c'est parti !!
La semaine dernière, nous n'avons pas chômé au Potager ... il a fallu courir mais surtout devancer notre très chère alliée (ou pas), Dame Nature !
Cette dernière avait dans ses prévisions de nous apporter, dès lundi, à profusion de l'eau, de l'eau et encore de l'eau.
Pour nous, maraîchers, sur sols inondés, nous ne pouvons ni semer, ni planter, snifff...
La mission a donc été, que dans un temps record, il a fallu préparer le terrain, faire des jolies planches afin de filmer à certains endroits, sillonner à d'autres, pour semer nos petites graines et planter nos premiers plants en plein champ.
Ouffff, opération réussie !!
Les épinards verront le jour vers fin avril, les betteraves rouges et jaunes pour fin mai, les fèves pour mi-juin, et les salades fin avril.
Les premiers plants pour les serres arrivent cette semaine. Ainsi dans vos paniers du mois de mai vous trouverez, entre autres, des oignons blancs, des betteraves et des chouxraves. Des navets violets semés bientôt (sous serres) seront aussi au rendez-vous.
Dès que Dame Nature (et oui encore elle) nous laissera faire, nous irons semer des petits pois en plein champ.
Ah tous ces petits légumes printaniers, çà met l'eau à bouche ... patience, patience, nous allons les bichonner pour qu'ils arrivent tous beaux dans vos paniers !
 
Chez Robert - Chronique de PRINTEMPS

Voici  une petite chronique du printemps 2016 ... en cette année 2017  , que va nous apporter le printemps? A suivre...

 
Petite visite chez notre Maraîcher Robert...
En arrivant, on le trouve dans la serre, occupé à préparer nos bouquets de Pourpier...Le Pourpier se coupe à la base. Robert a le coup de main ! Et hop, il coupe et hop il entoure avec l'élastique ! Quelle souplesse du poignet ! A ce propos, n'hésitez pas à rapporter les élastiques à Robert ! Merci !
Actuellement, le pourpier fleurit vite à cause des variations de température : il a chaud, il a froid : Quand la plante est en stress, elle fait des graines pour se reproduire. (S'il est un peu dur, on peut le cuire.)
A côté, dans ses belles couleurs, la Moutarde de Chine fleurit, on peut la cuire aussi.
Semis et plantations en cours
Pour le printemps : laitue, roquette, navet, pourpier, chou rave, chou pointu, oignon blanc, radis.
Plantations extérieures : épinards, salade, bettes, betteraves, oignons blancs, céleri branche, ciboulette, choux pointus et raves.
Pour cet été : poivrons, aubergines, courges, et première série de tomates à repiquer. Courges et céleris seront bientôt dans le champ. Et, prêts à planter : 10 000 poireaux
! De même, Robert prépare déjà les semis pour
l'hiver : semis radis, carottes, légumes racine. Il plante aussi des oignons (jaunes, rouges, cuisses de poulet) et il a replanté des échalotes chez un collègue.
A venir : La récolte des pommes de terre aura lieu dans deux fermes en Yvelines et Essonne si les AMAPiens viennent la faire (entre fin août et début septembre). Et plein de courges : (500 pieds) Phase de plantation mai/juin, désherbage juin/août, récolte septembre/novembre.
Soucis de jardinier
Les oiseaux, limaces... => abreuvoir à remplir de bière pour les attirer...
Les plants de courgette ont stressé à cause des variations de température.
Sur les feuilles de navets, les altyses (sorte de mites) font des dégâts.
Compost à récupérer :
Sans compost, pas de courge, pas de légumes racine car la terre est acide et pauvre.
Aujourd'hui, Robert paye pour le compost et l'étale à la main. Il récupère aussi du crottin de cheval pour le jardin, à St Rémy.
Plusieurs propositions :
Un composteur collectif : voir comment récupérer le compost si le projet est mis en place.
Robert n'a pas de quoi le transporter.
On peut envisager que les AMAPiens déposent leurs déchets végétaux dans un compost à l'école lors des distributions.
Le long de la serre, de jolies fleurs, les Phacélies, attirent les pollinisateurs. (Engrais vert) Entre les deux serres, Robert va semer des fleurs pour éviter que l'herbe ne pousse trop haut. Et au pied de chaque plant de tomate, un tuteur/fil attend son heure pour être relié aux barres supérieures de la serre. Malin !
Chantiers à faire
Pose d'un gros grillage : attente des nouvelles de R.Besco (Mairie)
Une bâche de serre à installer avant l'été.
Avancée clôtures, forage.
Actuellement, phase de financement pour le forage.
Le bail entre la CASQY et la Mairie n'est pas encore finalisé. Quand ce sera fait, Aline, l'arboricultrice s'installera. De même, quand Robert aura le bail, Candice, l'avicultrice installera une cabane pour tester son activité. En attendant, elle vient aider Robert au maraîchage trois ½ journées par semaine.
Robert vient tous les jours (repart à 15h le lundi)
Pour venir l'aider à planter : Samedi et Dimanche matin. En semaine, c'est possible sauf le jeudi après-midi.( le prévenir avant )
Candice et Robert produiront 15 paniers supplémentaires en fin d'année pour une petite AMAP à Bures. Candice commencerait en fin d'année par légumes racine. Soit une production de 60 paniers pour Robert et Candice (30 au Panier des Hameaux et 15 à Paris pour Robert)
Demande à la CASQY pour installer une 3ème serre.
Cagnotte solidaire
Robert nous informe qu'il commence ce mois-ci à rembourser la cagnotte !
 
Recette - Frites de panais et pommes de terre à la noix de muscade
Ingrédients pour 2 à 4 personnes :
3 petits panais
3 grosses pommes de terre
1½ c. à soupe d'huile d'olive
¼ c. à thé de muscade moulue
Sel et poivre
 
Préparation
Épluchez les panais. Brossez les pommes de terre.
Coupez les légumes en bâtonnets de largeur égale.
Déposez le tout dans un bol.
Mélangez avec l'huile d'olive et la noix de muscade râpée.
Salez et poivrez. Étalez en une seule couche sur une plaque de cuisson chemisée d'un papier sulfurisé (si nécessaire).
Enfournez à 220-230°C pendant 15 à 30 mn en les retournant à la mi-cuisson.
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 6 sur 27
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack
Joomla extensions by Siteground Hosting